the inauguration :  Saturday 2nd July

 

NOTA :  pour la galerie photo, c’est ici.

Déjà le vendredi 1er juillet, la belle bourgade de Charolles était envahie de mélomanes et de simples curieux :  l’église était occupée en continu à partir de 8h30 jusqu’à …  (je n’en sais rien, j’étais enfin allée me coucher !) à la disposition des organistes et autres musiciens du week-end dont certains n’avaient pu venir en amont.

Samedi, 10h00 :  la consécration de l’orgue, point de départ d’un week-end monumental. 

Dès 9h30 l’église était bondée (exception faite des places des officiels qui entreraient à la dernière minute … ou ne viendraient pas).  A dix heures pile l’évêque de Mâcon, Chalon et Autun est passé par la grande porte pour remonter la nef pendant le chant a cappella d’un cantique.  Lecture …  homélie …  prière …

« Eveille-toi ! »  A ces mots si attendus de tous, la façade de l’orgue s’est éclairée et l’évêque a entamé le dialogue rituel :

« Orgue, instrument sacré, entonne la louange de Dieu notre créateur et notre Père. »

Inauguration 030 BENEDICTIONS INVOCATION 1000

Inauguration 032 BENEDICTION INVOCATIONS 1000

Nous étions nombreux à avoir la larme à l’œil …  Les réponses musicales improvisées de Michel Alabau étaient dans le style des « versets alternés » du XVIIème siècle, tout comme le Magnificat de J.A. Guilain (joué par Thomas Pellerin avec les versets chantés exécutés depuis le triforium par des voix d’hommes  qui a conclu cette liturgie.

11h00 :  l’inauguration civile.

Les discours devaient être peu nombreux et soigneusement minutés :  mais la toute première intervention, celle de Loïs Belton de Lucenay, fut retardée par une ovation debout, commentaire éloquent sur le rôle décisif joué par l’Association depuis 2003.  Son message était principalement un hommage appuyé à tous ceux qui ont cru à un projet considéré, lors de ses débuts, comme irréaliste et devenu, dans le monde d’aujourd’hui si souvent laid, triste et cruel, un signe de beauté, de joie et d’humanité.

Les discours suivants (par le Curé de Charolles, le Maire de Charolles, la Députée de Saône-et-Loire et le Préfet de Saône-et-Loire) soulignaient les divers aspects exemplaires de ce projet hors du commun.  C’est alors que  le Maire de Charolles a annoncé l’attribution à Loïs Belton de Lucenay et à Quentin Blumenroeder de la Médaille de la Ville.  On imagine facilement la joie des donateurs et des adhérents de l’Association …  

Inauguration 058 A MEDAILLER 1000

Et après une éclatante interprétation du « Dialogue en ut » de Louis Marchand, nous voilà dehors sur la place de l’Eglise pour le vin d’honneur proposé par la Municipalité.  Quelle matinée !

Pour plus de photos, c’est ici !   

 

the inauguration :  Saturday 2nd July

On Friday 1st, our picturesque town of Charolles was already full of music-lovers and  organists who wanted to be on the spot early the following day.  The church was booked continuously from 8.30 am until …  (don’t ask me, I had managed to escape to bed !) allowing the organists and other musicians engaged for the week-end to practise :  some had not been able to come previously and were only just getting to know the organ.

Saturday, 10.00 am :  the consecration of the organ, the start of a magnificent and memorable week-end. 

By 9.30 am the church was packed (the only unoccupied seats being those of the officials who would appear at the very last minute … or not).  On the dot of 10.00 am, the bishop proceded up the aisle to the singing of an unaccompanied hymn.  Bible readings, sermon, prayer …

« Awake ! »  This was the moment everyone had been waiting for.  The case was illuminated and the bishop began the impressive dialogue :  « Organ, sacred instrument, sing the praises of God, our Creator and Father. »  To this command and to the seven others that followed, the organ replied …   Many of us were moved to tears.  The improvisations by Michel Alabau were in the style of « versets alternés » – prefiguring the Guilain Magnificat played by Thomas Pellerin at the end of this unique liturgy, the chants being sung by a group of male voices from the upper gallery.

11.00 am :  the official inauguration.

The speeches were to be few in number and their length carefully limited.  Loïs Belton de Lucenay was to speak first but was delayed by a standing ovation which spoke volumes for the role played by the Amis de l’Orgue in this fantastic adventure.  Her message principally a tribute to all those who had believed in this incredible project :  in a world which is increasingly ugly, sad and cruel, the organ, thanks to the faith and the concerted action of the members, shone out as a luminous sign of beauty, joy and humanity.

Other speeches were made by the parish priest, the Mayor of Charolles, our member of parliament , the Préfet of Saône-et-Loire, all of whom commented on the many exemplary aspects of the creation of the organ.  The Mayor then presented Loïs Belton de Lucenay and Quentin Blumenroeder with the Medal of the Town of Charolles :  the joy of the donors and the members of the Association is easy to imagine.  And after a performance of the spectacular « Dialogue en ut » by Louis Marchand, we were all out on the place de l’Eglise for the official apéritif offered by the Town of Charolles.  What a morning !

NB :  the photo gallery is here.