Étiquettes

, , , , , , , , , ,





the end of our visit to Haguenau (6) (the English version is below)

 

Toutes les bonnes choses ont une fin …  Il a fallu nous quitter après un excellent baeckeoffe (une des gloires de la cuisine alsacien) et une petite séance de « bilan » où j’ai pu apprécier encore une fois la très grande gentillesse de nos voyageurs.  Entre autres, ils ont confirmé à quel point les deux premiers jours les avaient « mis en condition » pour pleinement apprécier la visite de la Manufacture.

Là, outre les belles découvertes (tuyaux, décors sculptés …) que vous connaissez déjà, ils avaient été très intéressés par les machines impressionnantes.  La mécanique de l’orgue de Charolles se construit selon la grande tradition de facture du XVIIème siècle …  mais l’outillage moderne apporte le « plus » d’une précision incroyable.  Et c’est heureux, puisque la marge d’erreur est quasiment nulle lorsqu’il s’agit de pièces qui peuvent atteindre une longueur de 4 mètres :  et pour compliquer le tout, les changements inévitables d’hygrométrie font que le bois tantôt se gonfle, tantôt se rétracte …  La scie assistée par ordinateur est une pièce capitale dans ce dispositif.

P1020647 la scie assistée par ordinateur

Le rabot aussi …  Certains avaient pu constater au toucher la différence très nette entre des surfaces rabotée et poncée.  D’autres emportaient en souvenir (ou pour la confection de décors de Noël !) de beaux copeaux blonds incroyablement fins et en même temps étonnamment résistants …

SAM_6413 la lame de la raboteuse

P1020694 la lame de la raboteuse

P1020677 copeaux rabotés

Mais l’un des moments les plus étonnants a été provoqué par une question toute simple concernant le bois.  Quentin Blumenroeder s’est immédiatement lancé dans une description de nombreuses essences différentes:  leurs qualités mécaniques et acoustiques …  selon la partie du tronc utilisée, ou la façon dont il avait été débité …  Lesquelles conviennent à l’orgue …  pourquoi? … et à quelle partie de l’orgue ?  Cela aurait dû être parfaitement ennuyeux :  et tellement c’était intéressant que nous l’aurions écouté des heures durant !  (Voici, par exemple, l’étonnant gaïac qui ne flotte pas dans l’eau … )

P1020423 le gaïac densité 1.3

P1020630 le gaïac

Tant d’autres choses …  Après la séance de clôture, une bonne moitié du groupe restait sur place pour une visite chez le bras droite de Quentin Blumenroeder, Christian Schalck.  Là nous étions enchantés de voir des éléments du châssis du buffet de Charolles …  dûment commentés à l’aide des plans.

P1020499

2014-11-06 16.43.50  MHD chez cs châssis
P1020519 copie 1000

Préparer ces plans incombe également à Christian Schalck …  Il est sans aucun doute un personnage-clé et c’est pourquoi nous allons sous peu vous le présenter pour de vrai.

Comme je vous l’ai déjà dit, nos voyageurs étaient enthousiastes au début de ces trois journées :  mais à la fin du programme ils ne touchaient pas terre.   Qui ne les comprendrait pas ?   

__________________

All good things must come to an end …  It was time to say goodbye after a succulent baeckeoffe (one of the high points of Alsatian cookery) and a summing-up-cum-assessment session which proved once again just how remarkably nice our group was.  Amongst other comments, our travellers confirmed how useful the first two days had been in wising them up before the visit to the Manufacture.

Along with the other exiting discoveries they had made (the pipe-work, the carved pipe-screens …) they had been greatly impressed by certain machines.  The Charolles organ is a tracker action in the great 17th Century tradition …  but modern technology makes it possible to achieve an incredible degree of accuracy.  Which is a very good thing, as the margin for error is virtually nil for parts (in the transmission) which are up to 4 meters long :  and to add to the difficulty, changes in hygrometry naturally mean that the wood dilates or shrinks …  The computer-assisted saw is one of the most important tools here.

The same can be said of the plane.  Some of us had been able to touch and feel the difference between planed and sanded surfaces.  Others were going home with some of the incredibly fine and yet surprisingly tough shavings s a souvenir …

But perhaps one of the most surprising moments was when, in reply to a simple question, Quentin Blumenroeder launched into a description of various types of wood :  mechanical characteristics, acoustical characteristics …  depending on what part of the trunk they had come from, or how the trunk had been cut up.  Which ones are suitable for the organ …  why ? … and for precisely what part of the organ ?  We could never have imagined such a wealth of technical details.  It should have been perfectly boring …  and it was so interesting that we could all have listened for hours !  (In the photo, for example, is a most astonishing wood which does not float in water :  gaïacwood.)

And so many other things …   After the closing session, over half the group were still there for a visit to Quentin Blumenroeder’s right hand, Christian Schalck.  There we were overjoyed to see parts of the framework of the case …  duly explained with the help of the drawings.

These drawings are another of Christian Schalck’s responsibilities …  He is definitely a key person and we plan to introduce him to you properly soon.

As I said in another post, our travellers were very keen when they started this programme :  but at the end of it they were simply walking on air.  Who could fail to understand them?