Étiquettes

, , , , , , , , ,

 

 

a wonderful visit to Haguenau 3. (you’ll find the English version below)

 P1020354 copie 1000

 

Bien évidemment – comme nous l’a fait remarquer un lecteur, excédé par le récit des festivités de notre premier soir – nous sommes venus en Alsace afin de voir où en est l’orgue de Charolles.  Mais comme il était important que tous les voyageurs aient une bonne idée de ce que comprend la conception et la construction de cet objet si complexe, les deux premières journées nous avaient comme objectif de nous faire voir et encore plus entendre des orgues de styles très variés.  Le programme de notre première journée comprenait un instrument mondialement connu du facteur A. Silbermann (1732) à Ebersmunster et un autre, excellent également, de Stiehr (1852) à Barr.

Au programme de la seconde journée :  Strasbourg.

Tout d’abord, un grand « positif » d’A. Silbermann, construit en 1719 pour un couvent spécialisé dans l’enseignement de la musique, et restauré tout dernièrement par Q. Blumenroeder.

Le "petit Silbermann" qui passionne les spécialistes de l'histoire de l'orgue (photo M.L.)

des explications du restaurateur, Quentin Blumenroeder

P1020253 copie 1000

Nous l’avons énormément apprécié grâce au programme parfaitement bien choisi et interprété par Christian Klipfel.

PC DSCN2786 copie 1000Un déjeuner révolutionnaire au « Rouget de l’Isle », avenue de la Marseillaise …
P1020276 copie 1000

à table, un invité de marque, l'un de nos huit parrains, le préfet Victor Convert (Fondation de la Résistance)

…  suivi de la visite des deux orgues de l’église Saint-Paul.

église st paul 570

Le plus grand orgue de Strasbourg, un Walcker (1897) gigantesque (et impossible à photographier, surtout par temps maussade et dans une église peu éclairée) …

MS SAM_6321-w copie 600

… magistralement joué par Philippe Reichert …

P1020298 copie 1000

… qui a ensuite changé absolument de style pour nous faire entendre l’orgue de transept, un instrument innovant construit par Marc Garnier dès 1976.  C’était à cette époque un véritable précurseur, le premier orgue mésotonique des temps modernes.  Un tout autre univers sonore, bien sûr !

MS SAM_6333-w copie 650

P1020305 copie 1000

P1020313 copie 1000

Et pour terminer une journée bien remplie, l’orgue tout dernièrement relevé par Q. Blumenroeder de l’église protestante Saint-Pierre-le-Jeune, particulièrement renommé depuis l’enregistrement de l’intégrale pour orgue de J.S. Bach qu’y a réalisé Helmut Walcher (1956 à 1971). 

P1020322 copie 1000

En préambule, l’accueil chaleureux et passionnant du Pasteur Philippe Eber nous a permis de comprendre l’histoire très riche de cette église célèbre. 

P1020325 copie 1000

La parole – et la tribune – étaient ensuite à Philippe Reichert.

P1020331 copie 1000

P1020320 copie 1000

Préparés par les autres visites, tous étaient « en condition » pour apprécier pleinement cet orgue magnifique :  les sons (avec une place particulière pour J.S. Bach bien sûr !), la tuyauterie …

2014-11-05 18.28.32  MHD ph reichert montre tuyau stplej bis copie 1000

…  les soufflets …

2014-11-05 18.41.07  MHD  soufflets stplej copie 1000

…  le combinateur …

2014-11-05 18.43.55  MHD  électronique stplej copie 1000

…  et tout et tout …

MS SAM_6362-w copie 600

P1020339 copie 1000

P1020353 copie 1000

ML  P1000898 copie. 1000jpg

Quelle belle journée!

 _________________

 Yes, of course we had come to Alsace to see our organ.  But not all of our travellers had an overall view of just what goes into designing and building this most complicated of instruments, and this is why the first two days of our crawl were devoted to seeing and especially to hearing various styles of organs.  On the first day we had visited a world-famous instrument by A. Silbermann (1732) at Ebersmunster and an excellent Stiehr (1852) in Barr.

Our destination for the second day :  Strasbourg.

To begin with, a large « positif » by A. Silbermann in 1719, built for a convent school run by nuns specializing in music teaching, and only recently restored by Q. Blumenroeder.  A fabulous instrument, particularly important in the history of organ-building, and despite its modest size, surprisingly « present ».  (Perhaps we could just have taken it back to Charolles ?)  An excellent demonstration programme thanks to Christian Klipfel.

A revolutionary lunch in the « Rouget de l’Isle » restaurant, in l’Avenue de la Marseillaise.  (Yes, Rouget de l’Isle was the composer of our very bloodthirsty national hymn !)

Next visit :  Saint Paul’s church.

An absolutely enormous Walcker (1897) (impossible to photograph, especially when the weather is dull and the lighting insufficient) was brilliantly played for us by Philippe Reichert … 

who then went on to demonstrate the transept organ, a ground-breaking instrument built by Marc Garnier as long ago as 1976.  This was the very first new organ to be built in France with mean-tone tuning.  An entirely different sound, obviously !

Our last stop for the day :  the organ (recently overhauled by Q. Blumenroeder) in the protestant church of Saint-Pierre-le-Jeune.  This is a very well-known instrument thanks to Helmut Walcher who used it (1956 – 1971) for his renowned recording of the complete organ works of J.S.Bach.   First, we were welcomed by Pasteur Philippe Eber who outlined for us the incredibly rich history of this famous building :  then Philippe Reichert took over.  There is no doubt that, coming at the end of the day, everyone was perfectly ready to admire this splendid organ :  the sounds (J.S.Bach in pride of place of course !), the pipe-work, the bellows, the electronic combinator … and all the rest.  A marvellous day!