Étiquettes

, , , , ,

looking back over the last ten years:  scroll down for the résumé in English

Que faire en attendant que la construction de l’orgue démarre?  Dans des régions où existe une vraie culture de l’orgue tout aurait été différent.  D’ailleurs, si Charolles avait été en Alsace, il y aurait déjà eu trois orgues (pour environ 3 000 habitants).  Mais nous ne sommes pas en Alsace et une question nous a été posée plus d’une fois:  « A quoi cela peut-il bien servir? »

C’est dire que nous partions vraiment de zéro …  C’est la nature humaine, les gens aiment ce qu’ils connaissent (un hamburger, c’est plus rassurant que des langues d’alouette!) et tous n’étaient pas prêts à risquer la découverte.  Et de la découverte, nous voulions qu’il y en ait toujours:  des compositeurs peu connus, des instruments rares, des formules hors des sentiers battus (comme Mozart … en version quintette à vent!).

Nos amis musiciens nous ont beaucoup aidés …  en nous apportant de très beaux programmes à des prix d’amis ou carrément offerts.  Eux savent bien à quoi peut servir un orgue!  et que le prix est conséquent. 

Ainsi, petit à petit, notre public s’est fidélisé.  Pas mal de musique ancienne, mais des incursions dans le jazz, dans les « musiques du monde », surtout à l’occasion du concert d’été qui a lieu – pourvu qu’il fasse beau – dans la Cour d’Honneur du Prieuré de Charolles.  Tout dernièrement, le 25 juillet, nous avons passé une soirée émouvante avec les cinq solistes de « Cyrillique » (Saint Petersbourg).  L’année prochaine …  c’est encore un secret!

P1010399 copie 900

 

What have we been doing over the past ten years?

In our part of France there are few organs of any sort – and even fewer good ones! We could not really be surprised to hear the question:  « What use will it be? »

This is human nature:  people often tend to prefer what they are used to.  Discovery can be unsettling!  We were really starting from ground level and our aim since then has been to encourage people to enjoy discoveries:  hitherto unfamiliar composers, instruments …)

Our musician friends from far and wide have been a great help:  concertizing for ridiculously low fees or for no fees at all.  Thanks to them we have been able to set up a high-quality musical programme.  The last in date was « Cyrillique », five soloists from Saint Petersburgh (25th July).  Next year will be a different sort of discovery …  but it is still a secret!