l’orgue de Charolles a passé la Manche

Mots-clés

, , , , , , , , , ,

 

the Charolles organ has crossed the Channel  (scroll down for the English version)

 Même au fin fond de la Bourgogne nous savons que l’histoire des orgues de part et d’autre de la Manche a divergé énormément au cours des siècles …  grâce à Cromwell et à quelques autres.  Et c’est pourquoi nous sommes absolument enchantés de pouvoir vous l’annoncer :  l’orgue de Charolles, dont le style est peu familier aux organistes anglais, est parmi les invités d’honneur (sur cinq pages) de l’excellente revue bi-mensuelle « Choir and Organ » (« Chœur et Orgue »).

l'orgue de Charolles se trouve dans "Choir and Organ"

L’auteur de cet article est Pierre Dubois, professeur d’anglais à la Sorbonne à la retraite.  Non seulement son anglais mais aussi ses connaissances en matière d’orgues sont remarquables.  Pendant de très nombreuses années l’adjoint d’Henri Delorme au célèbre instrument F.H.Clicquot (1783) de Souvigny (Allier), il en est maintenant titulaire.

Pierre Dubois, auteur dans "Choir and Organ"

Avant de commencer sa rédaction il est venu à Charolles étudier l’orgue et le photographier.  Sa présentation très vivante de l’instrument comprend un condensé – qui m’a laissée un peu essoufflée ! – de l’histoire de ce projet incroyable (lancé en 2003 et aboutissant à l’inauguration en 2016).  Il traite aussi du rôle de Titelouze (personnage-clé dans l’avènement de « l’orgue parisien » du XVIIème siècle tardif) ; du choix du style sonore franco-flamand, se prêtant non seulement au merveilleux répertoire français du Grand Siècle mais aussi au corpus très riche de musique européenne (surtout polyphonique) jusqu’à J.S.Bach.  Le choix de la Manufacture Blumenroeder, la conception de l’instrument en collaboration avec l’organiste F.Ménissier, les jeux et leur harmonisation sont décrits.

L’enthousiasme de Pierre Dubois est palpable, malgré sa louable volonté d’objectivité (« Cet orgue est-il parfait, alors ?  Bien sûr que non – aucun orgue ne l’est – et chaque avis est fortement conditionné par l’attente de chacun … »)

 Vous avez envie de lire cet article si intéressant !  et l’éditeur de « Choir and Organ » nous a fort aimablement communiqué un lien afin d’y accéder gratuitement.  Ne tardez pas !  cliquez icientrez votre courriel et vous y êtes."Choir and Organ"

L’article est en anglais (mais je pense que vous arriverez tout de même à suivre une bonne partie). 

Un autre inconvénient bien plus grave :  lire le meilleur article du monde sur un orgue, c’est comme lire des chroniques gastronomiques …  cela vous laisse insatisfait !  Sachez donc que nous serons heureux de vous accueillir à Charolles pour écouter (et, si vous êtes organiste, essayer le toucher sensible, délectable, de cet instrument) …  et vous offrir nos conseils sur la meilleur façon de profiter de votre séjour au Pays Charolais-Brionnais.

Une suggestion s’impose :  programmer votre visite lors des « Journées de l’Orgue de Charolles » dans un mois !

 

the Charolles organ has crossed the Channel

 Even here in rural Burgundy we realize that the history of the organ in Britain and on the Continent has been widely divergent …  thanks to Oliver Cromwell (among other influences).  That is why it is a real thrill to be able to announce that the Charolles organ, built in a style which is largely unfamiliar to English organists, has been given the honour of a five-page article in the excellent bi-monthly magazine « Choir and Organ ».

 The author is Pierre Dubois, a retired teacher of English at the Sorbonne University in Paris.  Not only his English but also his knowledge of organs is remarkable :  for many years he was assistant to Henri Delorme on the famous F.H.Clicquot (1783) in Souvigny (Allier, France) and is now titular organist there.

For the article he came to study the Charolles organ, taking many photos.  His racy account of the instrument includes a rather breath-taking run-down of the history of this exciting project (started in 2003 and leading up to the inauguration in 2016).  Other points include the role of Titelouze (a key figure in the development of the « Parisian organ » of the late 17th Century) and the choice of the Franco Flemish style which would lend itself not only to the great French repertoire of the 17th Century but also to the impressive body of European music (polyphonic in particular) leading up to J.S.Bach.  The choice of the Blumenroeder workshop, the overall conception of the instrument inspired by the organist François Ménissier, and then the different stops and their voicing are described.  The enthusiasm felt by Dubois comes over very strongly, though he takes a very objective viewpoint (« Is the organ perfect, then ?  Of course not – no organ is – and views partly depend on what you expect … »)

You will be keen to read this very interesting article and the publishers of « Choir and Organ » are kindly permitting us to give you a link.  Click, complete the form (giving your email address) and you will be given free access.  Don’t delay, download today !   

Of course, reading about an excellent organ is like reading about fine food …  it only takes you part of the way !  We’ll be glad to welcome you in Charolles and enable you to experience the delectable and responsive touch … and advise you on how to spend the rest of your time in the Charolais-Brionnais area. 

An obvious suggestion is that you should plan your visit for the « Charolles Organ Days » in a month’s time …

 

Publicités