de la gastronomie et des orgues

Mots-clefs

, , , , , ,

of fine food and organs   (scroll down for the English version)

Il est parfaitement superflu de commenter le lien entre la gastronomie et les orgues …  du moins pour ceux qui aiment les deux.  Mais pour les autres (ceux qui n’aiment encore « que » la musique d’orgue, ou « que » les expériences gastronomiques) il y a une véritable mine à exploiter.

Un petit début a été fait dans cette direction lorsque, il y a un mois environ, le programme national de télévision « les Escapades de Petitrenaud » est passé à Charolles avec, comme vedette, notre chef étoilé-Michelin Frédéric Doucet. 

2017-10-22 (8) copie

2017-10-22 (6) copie

Frédéric, chargé de la promotion de nos (nombreuses !) ressources locales, avait informé Carinne Teyssandier (qui remplaçait Jean-Luc Petitrenaud) que l’orgue de Charolles était à montrer absolument, d’abord pour son propre intérêt remarquable et ensuite, par conséquent, pour la nette augmentation du nombre de touristes venant à Charolles.   POUR VISIONNER. 

Vous pouvez sauter l’introduction et commencer à 00.24 avec quelques vues très sympathiques de Charolles, ou bien aller carrément à 01.15 pour l’arrivée de Carinne à l’église. 

2017-10-22 (2) copie

2017-10-22 (3) copie

L’orgue a servi ainsi de « mise en bouche » pour l’émission.  Constatons encore une fois que la télévision nous laisse sur notre faim dans ce genre de reportage …  Lors nous voyons du bœuf de Charolles fabuleux (maturé 40-45 jours) qui grésille doucement …

2017-10-22 (10) copie2017-10-22 (22) copie

…  nous déplorons ô combien de l’absence de l’odeur et du goût. 

 Et lorsque le son de l’orgue doit passer par des micros insuffisants, les sons (d’un Grand Jeu, d’une richesse fantastique) sont hélas plutôt insipides. 

Ainsi ne pourrez-vous pas, en visionnant, vivre véritablement l’orgue de Charolles.  Mais j’ai trouvé très amusant de pouvoir commenter l’un des très nombreux parallèles entre la nourriture et les orgues :  l’art de combiner différents ingrédients (le poivre en particulier).

2017-10-22 (4) copie2017-10-22 (5) copie

Il se pourrait …  que vous ayez envie de venir à Charolles vivre en direct notre déclinaison de la gastronomie et de l’orgue.  A bientôt donc !

 

 

of fine food and organs  

 The connection between fine food and organs scarcely needs enlarging upon …  at least for those who appreciate both.  But for the others (those who enjoy « only » organ music or gastronomical experiences) there is a wealth of subject-matter to be developed.

Some of this was explored when the very popular national TV programme « les Escapades de Petitrenaud » came to Charolles a month or so ago to « star » (excuse the pun !) our prestigious local chef, Frédéric Doucet.

Frédéric had told the producer, Carinne Teyssandier (standing in for Jean-Luc Petitrenaud), that the Charolles organ should definitely be included, being remarkable in itself and also, consequently, a cause of a noticeable rise in the number of tourists visiting Charolles.  VIEW HERE.

If you want to skip the introduction, start at 00.24 for some views of Charolles, or go to 01.15 for Carinne’s arrival at the church. 

As you will see, the church and the organ were the « appetizer » in this programme.  Obviously, television is a mixed blessing for this sort of reporting  …  When spectators are shown first-rate Charolles beef (matured for 5 weeks) gently sizzling, the absence of smell or taste is frustrating.  And when the organ is heard through microphones which are not equal to the task, the sound (of a Grand Jeu, the richest imaginable) is alas decidedly insipid.

So that by listening in, you will definitely not be able to claim to have truly experienced the Charolles organ.  However, it was fun to develop one of the many parallels between food and organs :  the importance of combining different ingredients (and the use of pepper in particular).

And maybe …  you will feel like coming and experiencing our blend of fine food and organs « live ».  A bientôt !

 

Publicités