je vous présente quelqu’un …

Mots-clés

, , , , , , , ,

I want you to meet someone (see below for the English version)

 

Avant la fin du mois je vais retourner à Haguenau afin de découvrir les progrès faits par notre orgue – et de faire des montagnes de photos.  La construction va bon train :  par exemple, 10 jeux sont maintenant terminés.

Mais en attendant ?  Je ne vous connais pas tous personnellement (hélas!) mais le compteur du blog ayant dépassé les 13 800 clics, il est évident qu’il y a parmi vous des lecteurs fidèles.  Je ne voudrais pas que vous vous sentiez oubliés !

Nous abordons le compte à rebours de notre Assemblée Générale Ordinaire qui aura lieu le 21 mars, jour où paraîtra notre bulletin de liaison semestriel.  (En 2003 j’avais voulu l’intituler Grand Jeu :  mais cela a été trouvé trop grandiloquent et j’ai dû me contenter du plutôt banal Plein Jeu …)

PJ 1-

Ce sera le numéro 24 et j’y présente quelqu’un de très important.  Voici, en avant-première …  Le héros de cet article est le sculpteur Marc Frohn dont vous avez déjà pu admirer le travail dans un autre article.

a 093 1000 a

Il n’avait que six ans lorsqu’il a rencontré le destin :  il a vu travailler un sculpteur sur bois.  (Comment les enfants actuels pourraient-ils faire pareille découverte ?  Leurs parents partent travailler devant un écran …)  Il a été fasciné de voir qu’on pouvait faire de si belles choses avec du bois.  « Meilleur Ouvrier de France » en 2011, « Entreprise du Patrimoine vivant » l’année suivante … 

P1010323  2013.07.08  3 copie LB ATELIER FROHN 1000

… il est maintenant au sommet de sa profession et de son art mais est devenu le sculpteur de la Manufacture Blumenroeder dès 2005.

Chacune de ses réalisations est faite sur mesure :  pour un orgue les exigences sont techniques (définies par Quentin Blumenroeder, liées par exemple à la diffusion du son) aussi bien qu’esthétiques – une parfaite connaissance des styles historiques est indispensable.  Voici, par exemple un des décors d’un orgue de style Renaissance construit par la Manufacture en 2011 à Saint-Amant-de-Boixe.

DSC04921 SAINT AMANT pas verni encore grotesques copie 1000

18 saint amant de boixe 1000

Pour l’orgue de Charolles il faudra à Marc Frohn 500 heures de travail, depuis la réalisation des dessins jusqu’aux sculptures finies.  En regardant ces vues rapprochées, ayez à l’esprit qu’ils n’ont que 22mm d’épaisseur !

a 001 charolles1000 a

charolles a 029 1000

Ah oui, dernier détail :  c’est à Marc que nous devons l’aquarellage à la main du dessin officiel du buffet de l’orgue, si admiré.

2014.01.20  4 CLAV FOND BLANC SS ARCHIT 1000

 

 

I want you to meet someone

Before the end of the month I’ll be going back to Haguenau to cast a feverish eye on the progress of our organ and take loads of photos.  The building is proceeding apace (for example, 10 ranks of pipes are now finished).

But until then ?  I don’t know you personally (more’s the pity!) but the counter has now recorded 13 800 clicks and it is obvious that some of you are visiting this blog very faithfully.  I wouldn’t want you to think I had suddenly forgotten you !

We are moving into count-down mode before our Annual General Assembly (on 21st March) and on that same day our twice-yearly news bulletin will be released.  (I had originally wanted to entitle it Grand Jeu but that was generally felt to be too grandiose and I had to settle for the scarcely-original Plein Jeu …)

This will be number 24 …  and in it I will be introducing an important person.  Let me give you a sneak preview !  The hero this article is Marc Frohn, the sculptor some of whose work you have already admired in a previous post.

Marc was only six years old when destiny called :  he found himself watching a wood-carver at work.  (How can present-day children make that sort of discovery ?  Their parents are often away at work in front of computer-screens …)  He was fascinated to see what beautiful things could be made out of wood.  « Meilleur Ouvrier de France » in 2011 and « Entreprise du Patrimoine vivant » the following year …  he is now at the very top of the tree but has been wood-carver for the Blumenroeder workshop since 2005.

Each of his carvings is tailor-made for the project concerned.  There are of course aesthetical considerations, requiring an exhaustive knowledge of historic styles.  (See above for the photo of a Renaissance-style pipe-screen carved for a recent organ made by the Blumenroeder team in Saint-Amant-de-Boixe.)  But there are technical ones as well (for example, the pipe-screens must allow the sound of the pipes to travel out of the case).

For the Charolles organ Marc Frohn will be putting in 500 hours (from the original drawings to the finished carvings).  As you admire the close-ups of  his work, just remind yourself that they are only 22mm thick !

Oh yes, one last thing : it’s Marc we can thank for the hand-tinting of the official drawing of the Charolles case which has been so generally admired.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 35 autres abonnés