ils nous ont ensorcelés

Mots-clés

, , , , , , , ,

under the spell (the English is down below)

Prendre une grande cour Renaissance, une belle fin d’après-midi d’été, environ 340 mélomanes, un programme de musique celtique ancienne :  voilà tous les ingrédients pour une belle soirée.  C’était à Charolles le 21 juillet avec le jeune ensemble « The Curious Bards ».       20150721_200736 copie 1000

Comme l’a expliqué Alix Boivert (violon baroque), à l’origine de ce programme était la constatation que les airs transmis oralement pour l’essentiel mais également contenus  –  paradoxalement  –  dans des recueils écossais et irlandais du XVIIIe siècle ne sont absolument pas interprétés par les musiciens traditionnels actuels.  Une piste de recherche novatrice s’ouvrait ainsi !  Qui dit « recherche » peut faire penser à un académisme sec.  Mais Alix Boivert et ses compagnons Bruno Harlé (flûte et whistle), Sarah van Oudenhove (viole de gambe), Jean-Christophe Morel (cistre) et Louis Capeille (harpe triple) sont depuis longtemps « tombés dans la marmite » et jouent ce répertoire avec plaisir, spontanéité …  et virtuosité.
20150721_204805 copie 1000

Le concert comportait une très agréable alternance de ballades mélancoliques (parfaitement assorties à la tombée de la nuit dans ce lieu enchanté) et de « reels » endiablés qui ont donné envie de danser à plus d’un.

Les « Bards » ont tenu compte de la durée d’attention moyenne d’un public de concert.  Mais pour les auditeurs la fin est arrivée bien trop tôt …  Heureusement, après les bis réclamés avec insistance, ce moment charmeur a pu être prolongé autour de la buvette rendue indispensable par la forte chaleur de la journée. P1030504 copie 1000

20150721_215025 copie 1000

under the spell

Ingredients :  a beautiful Renaissance courtyard, a tropically-warm late Summer afternoon, over 330 music-lovers, a programme of Celtic music from the 18th Century …  You can be sure of a delectable evening.  This was the treat in store for us on 21st July with the excellent young group « The Curious Bards ».   As the barock violinist Alix Boivert explained when presenting the music, they had realized that music handed down in the oral tradition and also published (paradoxically !) in Scottish and Irish collections in the 18th Century were apparently quite unknown in modern traditional music circles.  What a stimulating field of research !    Of course, as soon as you hear the word « research » something dry and academic comes to mind ..  But Alix Boivert and his colleagues Bruno Harlé (flûte and tin whistle), Sarah van Oudenhove (viola da gamba), Jean-Christophe Morel (cittern) et Louis Capeille (triple harp) got the bug many many years ago.  They play spontaneously, with evident pleasure, and on a virtuoso level. The programme was a very pleasant balance of nostalgic and melancholy ballads (absolutely suited to the balmy evening as night fell) alternating with furious reels which made at least some of us wish there was some free space in which to dance. The « Bards » had provided a programme which, although generous, was calculated not to overstep the attention span of a concert audience …  but everyone found that the last number (and the recalls) was over far too soon.  Happily, the spell was not broken :  cold drinks were available, even more delicious after the sweltering heat of the day 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 40 autres abonnés